Monographie

Version imprimableSend by emailversion PDF
Définition: 

Les myiases sont des maladies dues à l’infestation par des larves de mouches Cochliomyia hominivorax et Chrysomia bezziana.

Situation dans les Amériques: 

Les États Unis ont officiellement éradiqué la lucilie bouchère en 1982. La même chose se produisit en Libye en 1990, au Guatemala et au Belize en 1994, au Salvador en 1995, et au Honduras en 1996. Il existe des campagnes en cours contre la mouche au Mexique, au Nicaragua, au Costa Rica et en Jamaïque.

Espèces sensibles: 

Les espèces sensibles sont l’ensemble des mammifères dont l’homme.

Agent pathogène / éthiologie: 

La lucilie bouchère (Cochliomyia hominivorax) est une espèce de diptère de la famille des Calliphoridae. Elle est connue également sous le nom de mouche de Libye, bien qu'elle soit originaire d'Amérique centrale. Ses larves se nourrissent exclusivement de matière vivante (ce qui constitue une notable exception dans le comportement habituellement nécrophage des asticots) après que les œufs aient été pondus dans les plaies ouvertes ou atteintes cutanées suffisantes pour laisser la larve pénétrer dans les tissus.

Traitement: 

Application d’insecticides organophosphorés dans les plaies pour détruire les larves et assurer une protection résiduelle contre les ré-infestations.

Prophylaxie: 

-        Balnéations ou pulvérisations avec des préparations insecticides.

-        Utilisation de l’avermectine en injections sous cutanées.

-        Surveillance étroite des déplacements des animaux en dehors des zones infestées.


Nouveaux sujets

Syndication