Monographie

Version imprimableSend by emailversion PDF
Définition: 

La salmonellose aviaire est une maladie infectieuse contagieuse d’origine bactérienne qui affecte les oiseaux et l’homme.

Le développement dramatique des toxi-infections alimentaires collectives chez l’homme causées par S.thyphimurium et S.enteritidis a mis l’accent sur l’importance hygiénique de la contamination de la filière avicole par ces bactéries et notamment celle de la filière ponte.

Seules les infections à S.enteritidis et S.typhimurium, exclusivement dans l’espèce Gallus gallus, sont inscrites sur la liste des Maladies Réputées Contagieuses. La salmonellose aviaire et la salmonellose porcine sont inscrites sur la liste des Maladies à Déclaration Obligatoire.

Situation dans les Amériques: 

La salmonellose aviaire est communément répandue.

En 2002, 429 cas avaient été déclarés dans les Caraïbes. De nouveaux cas sont fréquemment signalés. Un cas a par exemple été détecté en 2006 dans une ferme guadeloupéenne de poules pondeuses.

Espèces sensibles: 

La salmonellose concerne la plupart des animaux (dont la poule et autres oiseaux) et l’homme

Agent pathogène / éthiologie: 

La salmonellose aviaire est due à Salmonella enteritidis et S. thyphimurium, deux sérovars d’entérobactéries appartenant au genre Salmonella, espèce enterica.

Mode de transmission
objectifs et organisation
Sources: 

les matières virulentes sont principalement les fientes.

Transmission: 

La transmission de la maladie peut être horizontale, directe ou indirecte, ou verticale (transmission ovarienne ou contamination de la coquille lors du passage cloacal).

Le portage chronique ou inapparent est très fréquent et est responsable d’une diffusion massive de la maladie.

Les Salmonella sont généralement transmises aux humains par la consommation d'aliments contaminés par des excréments d'animaux. Les aliments contaminés présentent en général une apparence et une odeur normales.

Symptômes: 

Animaux

Durée d’incubation : 24 à 48 heures

Ils sont non spécifiques et s’observent essentiellement sur les poussins de moins de 15 jours et très rarement sur les poulets de plus de 4 semaines :

- Forme septicémique (poussins) : symptômes généraux marqués (abattement, plumes ébouriffées, …) et diarrhée

- Forme localisée : diarrhée et abattement plus ou moins marqué

Hommes

Période d'incubation: 12 à 72 heures

La plupart des personnes infectées par la bactérie Salmonella développent une diarrhée, de la fièvre et des crampes abdominales.

La maladie dure habituellement de 4 à 7 jours, et la plupart des personnes guérissent sans traitement. Toutefois, chez certaines, la diarrhée peut être grave et le patient doit être hospitalisé. Chez ces patients, l'infection à Salmonella peut se propager des intestins à la circulation sanguine, puis à d'autres parties du corps. Ceci peut causer la mort sauf si un traitement antibiotique précoce est mis en place.

Les personnes âgées, les nourrissons et les personnes immunodéprimées sont plus susceptibles de présenter une forme grave de la maladie.

Lésions
objectifs et organisation
Lésions macroscopiques: 

Dans la forme aigë de la maladie, on peut observer les lésions suivantes :
     - déshydratation.
     - Entérite.
     - lésions intestinales nécrotiques.
     - foyers nécrotiques dans le foie.
     - Jaune Non absorbé.
     - Péricardite.
     - Périhépatite.
     - Ovules dans les ovaires déformés dans infection à S.E.

Diagnostique
objectifs et organisation
Diagnostique de laboratoire: 

- Mise en évidence de l’agent pathogène par isolement, identification et typage des salmonelles sur fientes ou prélèvement de foie de poussin

- Mise en évidence des anticorps par épreuve ELISA

Traitement: 

Animaux

Sulfamides, néomycine, tétracyclines, amoxycilline, fluoroquinolones, conformément à la sensibilité.

attention : la chimiothérapie peut prolonger l'état de porteur dans certaines circonstances.

Hommes

Les infections à Salmonella disparaissent généralement en 5-7 jours, et souvent ne nécessitent pas de traitement autre que la réhydratation par voie orale. Les personnes présentant des diarrhées sévères peuvent nécessiter une réhydratation par voie intraveineuse. Les antibiotiques, tels que l'ampicilline, au triméthoprime-sulfaméthoxazole, ou de la ciprofloxacine, ne sont généralement pas nécessaires, sauf si l'infection se propage aux intestins.

Certaines bactéries du genre Salmonella sont devenues résistantes aux antibiotiques, principalement à cause de l'utilisation de ces derniers pour favoriser la croissance des animaux de boucherie.

Prophylaxie: 

- Sanitaire :

Respect des règles d’hygiène traditionnelles (aération suffisante, éviter la sur-densité, litière propre, …)

Contrôle systématique et régulier des élevages

En cas de foyer : abattage total des animaux et destruction des œufs associés à une désinfection des locaux et du matériel contaminé. Un vide sanitaire doit également être mis en place.

Vaccins : 

Vaccins à agents inactivés et modifiés contre S.enteritidis et S.typhimurium. Ces vaccins permettent une réduction, mais non une suppression de l’excrétion fécale.

 


Nouveaux sujets

Syndication